Plateforme de recherche en prévention primaire des cancers

ANTÉÏA • ÉPIDAURE • HYGÉE

Soutenir les acteurs de prévention dans la concrétisation et la validation scientifique de leur intervention

Actions & recherches

Accueil > Actions & Recherches > Nos projets >/Alcool/La plateforme/Lycée/

SOFTPEERS -

Promoteur : Epidaure

En 2014, près de la moitié des jeunes de 17 ans ont rapporté au moins une « alcoolisation ponctuelle importante » (API) i.e., 5 verres ou plus en une seule occasion, au cours du mois écoulé. Dans ce contexte, conduire et expérimenter des actions de prévention de la consommation excessive d’alcool chez les jeunes est une priorité de santé publique (Action 11.4 du Plan Cancer 2014-2019).

L’objectif principal de ce programme de prévention en lycée est de diminuer la prévalence des API par une intervention délivrée par les pairs. Celle-ci sera orientée sur les concepts clés de la théorie des comportements planifiés (TCP) et la théorie de l’autodétermination (TAD), dans une population de jeunes lycéens de classe de seconde générale et technologique. Le critère de jugement principal sera le nombre d’API rapporté par les jeunes sur les 30 derniers jours. L’objectif secondaire de cette étude consistera à évaluer l’impact différentiel de l’intervention selon les disparités sociales dans les comportements de santé. Les critères de jugement secondaires d’efficacité incluront la fréquence de consommation d’alcool, les troubles de l’usage de l’alcool, les usages d’autres substances psychotropes (tabac, cannabis), les conduites agressives, les variables centrales de la TCP (i.e., attitudes, normes, contrôle perçu, intentions) et de la TAD (i.e., perception d’autonomie, motivations autodéterminées, motivations contraintes).

Il s’agit d’une étude randomisée en cluster (au niveau du lycée) et contrôlée à deux bras : (1) SOFTPEERS : groupe interventionnel recevant une intervention ancrée théoriquement par les pairs pour réduire la consommation d’alcool, et (2) CONTROLE : un groupe témoin sans intervention.

La Plateforme a été impliquée à deux niveau dans le programme SOFTPEERS :

  • En participant aux réflexions et à la conception méthodologique de l’étude de faisabilité ;
  • En favorisant la mise en place d’une évaluation du niveau de défavorisation sociale, et ce, grâce au réseautage de la Plateforme. Ce versant de l’étude qui vient compléter l’évaluation de processus et l’évaluation pilote de l’efficacité a été rendu possible au travers du partenariat instauré entre la Plateforme et la Plateforme des Inégalités de Santé Sociale, hébergée par l'INSERM UMR1027 à Toulouse (Dr Pascale Grosclaude).

Un accompagnement dans l’interprétation des données sera également mis en place par la Plateforme.

Projet financé dans le cadre de l’AAP de l’INCa Recherche Interventionnelle en Santé des Populations, 2018 à hauteur de 120 000 euros.