Plateforme de recherche en prévention primaire des cancers

ANTÉÏA • ÉPIDAURE • HYGÉE

Soutenir les acteurs de prévention dans la concrétisation et la validation scientifique de leur intervention

Actions & recherches

Accueil > Actions & Recherches > Nos projets >/Tabac/La plateforme/Collège/

PEPITES

Promoteur : Antéïa

L’objet de cet essai est de démontrer l’efficacité d’ateliers pédagogiques adaptés à l’âge, répétés sur les 4 années de collège, pour retarder l’initiation au tabagisme et réduire le passage à l’addiction. Plusieurs études indiquent qu’une initiation précoce au tabac favorise son usage ultérieur, la dépendance à l’âge adulte et un risque plus élevé de maladies. Retarder l’âge d’entrée dans le tabagisme représente un enjeu majeur de santé publique pour réduire le tabagisme de la population.

Le caractère innovant de notre démarche repose sur une intervention avant l’entrée en tabagisme, l’adaptation des ateliers au niveau de classe avec des outils pédagogiques renouvelés et la permanence des actions durant 4 années. Le programme d’interventions repose sur le renforcement des capacités psychosociales : résistance aux pressions, développement de l’esprit critique, choix argumenté… et sur une participation active par l’expérimentation. Il s’agit d’un essai randomisé en clusters comprenant 3 groupes de collégiens, scolarisés dans 6 établissements essonniens, âgés de 10 à 16 ans à l'inclusion. Deux collèges forment le groupe témoin, deux autres collèges constituent un groupe participant à 2 ateliers pédagogiques par an, et les deux autres collèges forment le 3ème groupe qui, à partir de la 4ème, comprendra en sus l’utilisation de l’électrogustomètre. Cet outil permet la découverte concrète par les collégiens de modifications sensorielles rapidement induites par le tabac. Le nombre d’élèves inclus (2200) permettra de mettre en évidence une réduction d’au moins 10% dans l’initiation au tabac et une réduction de même ordre dans le passage au tabagisme régulier.

Les 6 collèges essonniens participant à l’étude ont été désignés par la direction académique des services départementaux de l’Essonne. L’intervention s’effectue via un partenariat étroit avec les enseignants et les parents par l’intermédiaire des Comités d’Education à la Santé et à la Citoyenneté (CESC). Il fait l'objet d'un partenariat entre l’Université Paris-Sud et la Fondation JDB, avec le soutien de la Ligue Nationale Contre le Cancer, son comité de l'Essonne et le Conseil Général de l’Essonne.

Les résultats obtenus, quel qu’en soit le sens, seront largement diffusés au niveau régional, national et international par l’intermédiaire de présentations et de publications. Les interventions et mode de travail pédagogiques pourront être utilisés ensuite, si le résultat est positif, dans d’autres établissements scolaires. Si le résultat est sans effet ou négatif, il faudra aussi le faire savoir pour chercher d’autres moyens d’action.

Dans le cadre de cet essai, la Plateforme apporte son soutien à la Fondation JDB dans la conduite des analyses statistiques et l’interprétation des résultats.

Projet financé par la LNCC, 2014-2016, 48 000 euros.