Plateforme de recherche en prévention primaire des cancers

ANTÉÏA • ÉPIDAURE • HYGÉE

Soutenir les acteurs de prévention dans la concrétisation et la validation scientifique de leur intervention

DetailsProjet

Actions & recherches

Accueil > Actions & Recherches > Nos projets >/Tabac/La plateforme/Lycée/

P2P2 -

Promoteur : Plateforme de recherche

L’enjeu de cette nouvelle étude financée par l’INCa (AAP DEPREV-2017) est d’évaluer l’applicabilité et l’efficacité du programme P2P au sein de lycées professionnels et polyvalents répartis dans trois régions françaises (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Ile-de France). Cette recherche multicentrique est coordonnée par la Plateforme de Recherche en Prévention Primaire des Cancers (PRPPC) et s’appuie sur les centres ressources en prévention primaire respectivement implantés dans chacune des trois régions (Epidaure, Hygée et Antéîa).

L’étude P2P2 financée pendant 3 ans vient en continuité de l’essai contrôlé randomisé en cluster du programme P2P, « agir par les pairs » pour la prévention du tabagisme. Ce programme, élaboré et mené depuis 5 ans par Epidaure, est basé sur le modèle de la « Théorie du Comportement Planifié » et sur la technique du pair à pair.

Le programme P2P consiste à accompagner des groupes de lycéens volontaires, nommés « pairs-éducateurs » à inventer et mener des actions de prévention du tabagisme à destination des autres lycéens. L’accompagnement des pairs-éducateurs en 6 séances est assuré par des acteurs de la prévention (Epidaure et associations partenaires) formés au programme P2P. La finalité étant que ces jeunes volontaires élaborent leurs propres outils innovants sur la base du modèle de la théorie du comportement planifié et le présente lors de séance(s) d’échanges aux autres lycéens.

P2P est ainsi parvenu à démontrer, grâce à une méthodologie d’essai randomisé, une réduction significative du tabagisme quotidien au cours des 2 années de suivi des élèves de seconde de lycées professionnels de la région Languedoc-Roussillon. Au regard de ces données probantes, le programme P2P nécessite à présent d’être répliqué à plus grande échelle. Notre nouvel objectif est donc de déployer ce programme dans trois régions françaises afin d’évaluer sa transférabilité. P2P va maintenant devoir prouver qu’il est applicable dans d’autres contextes tout en restant efficace (maintien de la prévalence tabagique en lycée professionnel).

Par une analyse détaillée de processus, l’étude élargie du programme P2P réalisée dans d’autres contextes, mais sur les bases de l’intervention princeps, devrait permettre d’identifier les « facteurs clés » supportant l’efficacité de cette action. L’identification de tels facteurs jointe à l’étude des divers modes de réalisation des interventions, devrait conduire à faciliter son appropriation et sa réelle transférabilité.

Dans le cadre de la mise en place de l’étude P2P2, le rôle de la Plateforme a été essentiel pour :

  • Organiser et animer des réunions Comité projet ;
  • Rédiger le protocole et la brochure interventionnelle ;
  • Elaborer la communication autour du programme P2P ;
  • Gérer les démarches réglementaires et éthiques (conventions, CEEI, CNIL) ;
  • Harmoniser les présentations du programme P2P aux établissements d’enseignement ;
  • Mutualiser les ressources et soutenir les chargés de projet en région ;
  • Participer aux COPIL en région (rôle du coordinateur – chef de projets) ;
  • Organiser des formations au programme P2P auprès des intervenants en région ;
  • Gérer et administrer l’e-CRF ;
  • Travailler avec un prestataire pour la construction d’un CTMS (Clinical Trial Management System) adapté au domaine de la recherche interventionnelle en prévention primaire des cancers.

Les interventions dans les établissements désireux de participer à l’étude P2P2 ont débuté en septembre 2018. Chaque centre s’est notamment appuyé sur des associations souhaitant s’investir dans la mise en œuvre du programme P2P et pour lesquelles les acteurs de terrain ont été formés au préalable aux modalités du pair à pair et à la théorie des comportements planifiés. Par son rôle d’interface entre le monde de la recherche et celui de l’action de terrain, la Plateforme a permis la mobilisation de nombreuses associations parmi lesquelles on peut citer :

  • Les comités de la Ligue Contre le Cancer de l’Essonne, des Yvelines, des Hauts-de-Seine et de l’Hérault ;
  • L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie avec les antennes du Languedoc-Roussillon, de l’Essonne, des Yvelines, des Hauts-de-Seine et du Val d’Oise ;
  • Les Comités Départementaux d’Education pour la Santé de l’Hérault et du Gard ;
  • D’autres structures telles que Oppélia 91, Souffle LR, Avenir faisant, CSAPA Arc en Ciel, PEPA, …

La validation de la transférabilité du programme P2P, agir de pairs à pairs pour la prévention du tabagisme, pourrait permettre une généralisation de cette intervention sur le plan national en testant l’élargissement à l’ensemble des filières générales et technologiques des lycées. La Plateforme assurera la capitalisation des expériences des pilotes de l’étude P2P2 afin d’améliorer et mettre à jour le guide méthodologique et la brochure interventionnelle du programme P2P, et ce, en s’assurant de la compliance au programme.

Le financement de ce travail est pris en charge par l’Institut National du Cancer, AAP DEPREV 2017, à hauteur de 240 000 euros pour le volet recherche, tandis que le volet action est soutenu financièrement par les Agences Régionales de Santé, les régions et la MILDECA.



Documents à télécharger

Plaquette P2P2