Plateforme de recherche en prévention primaire des cancers

ANTÉÏA • ÉPIDAURE • HYGÉE

Soutenir les acteurs de prévention dans la concrétisation et la validation scientifique de leur intervention

DetailsProjet

Actions & recherches

GDVB 2

Promoteur : Plateforme de recherche

Le Grand Défi Vivez Bougez (GDVB) est un projet co-coordonné par Epidaure et le rectorat de l’Académie de Montpellier, avec l’appui de la DRJSCS Occitanie et l’ARS Occitanie. Il a pour objectif d’augmenter le niveau d’activité physique des enfants de 6 à 11 ans scolarisés dans les écoles élémentaires des départements de l’Hérault, du Gard, de la Lozère et de l’Aude. Mis en place depuis 2013, le GDVB n’a cessé de se développer et devrait s’étendre à tous les départements de l’Occitanie. Un essai randomisé contrôlé en cluster est actuellement en cours afin d’évaluer l’efficacité de ce programme sur la promotion de l’activité physique chez les jeunes.

L’accroissement des demandes de participation questionne sur les conditions de dissémination du programme GDVB. En complément de l’essai contrôlé randomisé et en perspective d’un déploiement du GDVB coordonné par la Plateforme sur l’ensemble de la région Occitanie et sur la région Ile-de-France (demande provenant notamment du département de l’Essonne), la Plateforme s’intéresse à la compréhension des conditions de dissémination de ce programme.

Dans ce cadre, la Plateforme a organisé une réunion de travail regroupant des chercheurs et des acteurs de terrain à des fins d’appliquer la méthodologie Fonctions clés / Implémentation / Contexte (FIC) au programme GDVB. Le recours à l’outil FIC a permis de mettre en exergue les éléments contextuels dans lesquels s’inséraient l’intervention, les activités concrètes relevant de l’implémentation (soit les formes du programme) et les fonctions clés généralisables.

Outre son implication dans la coordination de ce travail, la Plateforme est actuellement impliquée dans la conception d’une recherche portant sur l’engagement et les motivations de l’enseignant dans le programme GDVB, « porte d’entrée » de cette action. L’objectif de ce projet de recherche sera d’identifier les causes de la participation des enseignants et le degré d’implication des écoles. Il s’agit d’une part d’analyser l’engagement en utilisant la sociologie de l‘action publique et des trajectoires d’acteurs en nous appuyant sur des travaux réalisés autour de l’engagement en milieu scolaire et des collaborations d’acteurs ; et d’autre part d’évaluer l’autodétermination et les motivations des enseignants en nous appuyant sur un modèle théorique psychologique – la théorie de l’autodétermination. Au travers ce travail, la Plateforme souhaite mettre au point un modèle intégratif du processus d’engagement des enseignants dans le programme GDVB en amont de la réalisation d’une étude de transférabilité. De plus, la question des inégalités d’accès à la pratique d’activité physique sera également abordée au travers un partenariat avec la Plateforme AAPRISS.